MDA V8

L’outil d’analyse des données de mesure MDA (Measure Data Analyzer) V8 d’ETAS est utilisé pour évaluer les données de mesure des calculateurs et des véhicules au format MDF (Measurement Data File). MDA V8 est beaucoup plus puissant, autorisant ainsi une très grande rapidité de traitement, même avec de très gros fichiers et une grande quantité de données en termes de nombre de signaux, valeurs mesurées par signal et groupes de canaux.

Interface utilisateur et oscilloscope virtuel de l’outil d’analyse de données de mesure MDA V8

MDA V8 comporte une interface utilisateur clairement structurée, un oscilloscope virtuel, un outil tableau avec fonction d’interpolation et des concepts de commande innovants développés aux côtés d’utilisateurs pilotes. De nombreuses fonctions viennent faciliter le travail. Le curseur intuitif permet par exemple aux utilisateurs d’effectuer un zoom arrière sur de courts laps de temps au sein de longues séries de mesures et de les repositionner facilement le long de la série de mesures. L’interface utilisateur est disponible en allemand, anglais, français, japonais et chinois.

Sur la base des signaux mesurés, l’utilisateur peut saisir des formules de calcul des signaux dérivés en quelques étapes seulement. L’outil comporte pour ce faire un éditeur de formules intuitif permettant de définir les règles de calcul en quelques étapes et de les combiner au besoin avec des fonctions prédéfinies.

Vous trouverez ici un aperçu détaillé des fonctions de MDA V8.

Compatible MDF

MDA V8 peut lire et écrire toutes les versions du format de fichier de mesure MDF. Il prend notamment en charge l’indexation et la compression des données de mesure conformément à la dernière spécification ASAM MDF V4.1. Des signaux et laps de temps sélectionnés peuvent être aisément extraits des données de mesure d’origine et sauvegardés sous la forme d’un nouveau fichier MDF.

De plus, les différentes versions du format MDF peuvent être converties entre elles. Les fichiers de configuration générés avec MDA V7.2 et les versions antérieures peuvent être importés dans MDA V8 et réutilisés.

Adaptation des trames de mesure

Les vitesses de traitement élevées sous MDA V8 autorisent une ouverture et un traitement rapides des fichiers de mesure comportant plusieurs centaines de milliers de signaux dans plusieurs milliers de trames de mesure.

MDA V8 peut traiter des données pour des applications spéciales telles que l’adaptation de trames de mesure. Si l’on dispose par exemple de fichiers MDF avec différentes unités de trame de mesure pour l’analyse des données, il est possible d’adapter les données avec MDA V8 pour disposer de signaux de mesure avec des trames de temps identiques. Au besoin, les valeurs manquantes du fait de l’adaptation peuvent également être interpolées.

Améliorations continues

La gamme de fonctions de MDA V8 fait l’objet d’extensions tous les trimestres. Vous trouverez le dernier service pack et les informations les plus récentes dans le Centre de téléchargement.

Domaines d’application

L’outil d’analyse des données de mesure MDA V8 convient pour différentes applications :

  • Visualisation et évaluation des données de mesure de calculateurs et de véhicules
  • Evaluation de mesures complètes
  • Extraction de données depuis des fichiers de mesure
  • Conversion de formats MDF
  • Adaptation de trames de mesure

Avantages

  • Utilisation intuitive
  • Traitement rapide en présence de nombreux signaux et de gros fichiers de mesure
  • Zoom et défilement rapides au sein de longues séries de mesure dans l’oscilloscope
  • Elaboration et utilisation aisées de signaux calculés
  • Gestion cohérente des données en cas d’application d’un décalage de temps à un fichier de mesure
  • Comparaison aisée de résultats pertinents via une synchronisation entre différents instruments
  • Interprétation plus aisée des données de mesure grâce à un couplage direct et à l’affichage de la documentation du logiciel du calculateur via EHANDBOOK.

Cinq instruments MDA

Oscilloscope virtuel avec zones d’affichage pour signaux analogiques et binaires. Le « time slider » (en bas de l’image) permet de repositionner et de graduer l’axe de temps.

1.) Oscilloscope virtuel

Dans l’oscilloscope virtuel, les signaux s’affichent en fonction du temps. L’affichage des valeurs de mesure de l’oscilloscope peut être subdivisé en plusieurs sections dans lesquelles les signaux peuvent s’afficher séparément. Il est possible de synchroniser les affichages en cas d’utilisation de plusieurs oscilloscopes. Cela inclut une fonction de défilement et zoom simultanés le long de l’axe de temps et le déplacement du curseur. L’oscilloscope propose toute une série d’options de configuration pour la présentation des courbes de signaux. La fonction d’exportation de l’instrument permet à l’utilisateur de n’écrire que les données de mesure de la période actuelle et des signaux utilisés dans un nouveau fichier de mesure.

2.) Affichage de tableaux

La présentation en tableaux permet d’obtenir une vue détaillée des différentes valeurs de mesure en fonction du temps. Lors de la comparaison de signaux échantillonnés à différentes fréquences, l’utilisateur a alors le choix entre afficher uniquement les valeurs réellement mesurées ou combler l’absence de valeurs de mesure avec des données interpolées. Lors de la synchronisation d’oscilloscopes et de tableaux, le curseur actif de l’oscilloscope devient le curseur de synchronisation. Ce curseur affiche l’horodatage dans le tableau, autorisant ainsi une vue d’ensemble couvrant une période de temps assez longue ainsi qu’une vue détaillée des valeurs de mesure individuelles.

3.) Liste d’événements

Il est fréquent lors de l’évaluation de fichiers de mesure que seuls certains événements présentent un intérêt. En règle générale, l’utilisateur peut définir ces événements en tant que signal avec une condition logique (vrai/faux), ou alors un signal d’état correspondant est déjà présent dans le fichier de mesure. Dans la liste des événements, seuls s’affichent les moments où intervient un changement d’état du signal concerné. Grâce à cette synchronisation entre les instruments et à la liste des résultats, il est possible d’analyser avec précision les horodatages pertinents dans un autre instrument, dans un oscilloscope par exemple, et sans devoir naviguer dans toute la ligne de temps.

4.) Diagramme de dispersion

Le diagramme de dispersion permet de détecter aisément les valeurs aberrantes dans les données de mesure et d’identifier les corrélations entre les signaux. Cet instrument fournit également un aperçu rapide des plages de fonctionnement dans lesquelles les valeurs mesurées ont été enregistrées. Le curseur de temps permet de restreindre le nuage de points affiché à un extrait du fichier de mesure correspondant à une tranche horaire précise. Ceci est également possible à l’état synchronisé, en zoomant dans un oscilloscope.

Prévisualisation des instruments d’un niveau de travail dans la barre des tâches

5.) Statistiques

Des valeurs statistiques de base telles que le minimum, le maximum et la moyenne peuvent être lues dans l’instrument statistique. Grâce à la synchronisation avec un oscilloscope, les valeurs statistiques sont toujours déterminées pour la tranche horaire qui y est affichée.

Changement d’instrument

Des vignettes et aperçus s’affichent dans la barre des tâches pour permettre une navigation rapide entre les différents instruments d’un même niveau. Dans le « Gestionnaire de configuration », la configuration d’évaluation active, ses niveaux, les instruments qui y sont placés et les signaux qui y sont affichés apparaissent dans une arborescence interactive de type Explorateur. Les configurations d’évaluation peuvent être aisément modifiées à l’aide des fonctions habituelles de glisser-déposer. Il est par exemple possible de glisser des signaux de mesure depuis le gestionnaire de configuration ou l’explorateur de signaux vers des niveaux de travail, ainsi que des instruments d’affichage depuis la boîte à outils vers des niveaux de travail. Le gestionnaire de configuration sert également à rechercher rapidement des signaux déjà utilisés et à copier des instruments. Cela permet une gestion claire de configurations d’évaluation complexes.

MDA V8 – Starting to Work