Software-defined vehicle (SWdV) - Des valeurs intrinsèques qui comptent

Prêt pour le véhicule défini par logiciel

Votre voisin a acheté la même voiture que vous ? Désormais, cela ne sera plus un problème. En effet, dans le cas du véhicule défini par logiciel (Software-defined Vehicle, SWdV), peu importe l’aspect extérieur, puisque ce sont ses « valeurs intrinsèques » qui comptent. Une fois le véhicule acheté, les utilisateurs peuvent le personnaliser en y ajoutant des services, des fonctionnalités et des applications personnalisés. Ils ont la possibilité de télécharger des données de conduite dans le cloud que les constructeurs utilisent pour régler les fonctionnalités ou les services du véhicule selon le profil et les besoins de l’utilisateur. La technologie « over-the-air » permet de mettre ces données à jour et les réinjecter dans le véhicule, soit en s’abonnant, soit en investissant une seule fois. Les automobilistes augmentent ainsi la valeur de leur véhicule. Les mises à jour logicielles leur permettront de vendre leur véhicule au meilleur prix.

Plattform Vehicle Computer

Pour que les meilleures solutions logicielles trouvent leur place dans le véhicule, il est indispensable de disposer de plateformes ouvertes assorties de normes contraignantes, à l’instar des App stores qui existent sur le marché des smartphones. C’est l’intégration d’ordinateurs embarqués (Vehicle Computer) dans des architectures E/E de plus en plus orientées par zone qui en constituera la base. Les normes AUTOSAR Adaptive et AUTOSAR Classic constituent déjà un fil conducteur pour le développement de logiciels répondant aux exigences les plus élevées en matière de sécurité et de sûreté.
C’est sur cette base que les têtes chercheuses des OEM, des fournisseurs de rang 1, des entreprises de logiciels ou des startups innovantes développent de nouvelles applications, fonctionnalités et services, concrétisant ainsi leur vision du véhicule connecté du futur.

Une nouvelle approche agile du développement

Si, demain, les logiciels définissent le véhicule, les processus de développement évolueront également. Des méthodes agiles, souvent basées sur le cloud, viendront s’ajouter au traditionnel cycle en V, qui va de la conception du logiciel à la validation et à la vérification en passant par les différentes phases de développement. L’apparition de nouveaux concepts clés comme la collaboration entre diverses équipes de développement inter-entreprises et internationales ou le passage à des cycles DEV-OPS constants laissent présager des changements profonds dans le domaine des logiciels automobiles : les nouveaux modèles commerciaux, les nouvelles formes de collaboration, les partenariats inter-industriels sont autant d’opportunités qui proposent aux acheteurs de voitures une approche totalement nouvelle du véhicule et de ses fonctionnalités qu’ils peuvent choisir eux-mêmes. Développé selon le mode agile, le logiciel est connecté et protégé contre tout accès extérieur non autorisé.

Une famille puissante : ETAS, ESCRYPT et BOSCH

Nous sommes conscients que la technologie n’est pas la seule à évoluer de manière radicale, mais que notre façon de penser et de travailler se modifie également. Les outils de développement logiciel intégrés d’ETAS, les infrastructures de sécurité et les solutions logicielles de pointe d’ESCRYPT conçues spécialement pour la sécurité automobile, ainsi que les plateformes technologiques et le savoir-faire de plus de 14 000 experts informatiques Bosch dans le monde entier, ne se contentent pas uniquement de préparer le terrain pour le développement de véhicules définis par logiciel. En effet, nous possédons les outils nécessaires pour concevoir le véhicule défini par logiciel et développer de nouvelles formes de collaboration avec les partenaires automobiles et les acteurs de l’informatique. Cette collaboration harmonieuse, qui repose sur des plateformes technologiques adaptées et des outils éprouvés, est essentielle. En effet, comme pour le smartphone, la complexité du véhicule défini par logiciel doit s’effacer au profit d’une interface intuitive et facile d’utilisation pour le développeur. Le degré de complexité du système ne doit en aucun cas être perceptible par l’utilisateur. Il doit être d’emblée facile et agréable à utiliser. L’expérience utilisateur agréable doit augmenter avec chaque mise à niveau et chaque mise à jour et permettre aux utilisateurs de se faire plaisir tout en augmentant la valeur de leur véhicule, application après application. En effet, à l’avenir, ce sont les valeurs intrinsèques qui primeront, non seulement pour les véhicules, mais aussi pour les outils de développement !